Réaction allergique sévère : savoir intervenir rapidement et administrer les bons soins

Actualités, Formation continue, Secourisme | 14 avril 2022

Réaction allergique sévère : savoir intervenir rapidement et administrer les bons soins

Le printemps, l’été et l’automne sont plus propices aux réactions allergiques sévères. Les activités de plein air et les rassemblements en famille et entre amis multiplient les possibilités de contacts avec des allergènes importants tels que le pollen, les moustiques et les aliments.

Facteurs allergènes les plus fréquents

Les rhinites allergiques, les aliments et les piqûres de moustiques représentent les facteurs allergènes les plus courants.

Le rhume des foins

Environ 20 % à 25 % des Canadiens souffrent du rhume des foins.

Bien que très désagréables et parfois intenses, les symptômes de la rhinite allergique (congestion nasale, démangeaisons des yeux et du nez, éternuements et larmoiements) nécessitent, la plupart du temps, uniquement des comprimés ou un vaporisateur nasal contre les allergies saisonnières.

Les moustiques et les aliments

Quant aux moustiques et aux aliments, ils constituent les déclencheurs de réactions allergiques graves les plus fréquents. La Fondation canadienne d’allergie, d’asthme et d’immunologie estime que 6 % à 8 % de la population canadienne rencontrent des allergies alimentaires.

Lorsque la réaction allergique est sévère, elle nécessite une intervention immédiate avec injection d’épinéphrine.

Qu’est-ce qu’une réaction allergique démesurée ?

L’anaphylaxie est une réaction allergique sévère pouvant se déclencher rapidement en touchant différents organes ou parties du corps, entre autres les voies respiratoires, mettant ainsi la vie en danger. Ce type de réaction requiert l’usage de l’auto-injecteur d’épinéphrine. Les sources les plus fréquentes sont :

  • alimentaires ;
  • suite à des piqûres d’insectes ;
  • au contact de produits (latex) ;
  • en réaction à un médicament.

L’asthme peut également représenter un enjeu lorsque la personne est en contact avec différents déclencheurs tels que :

  • La moisissure ;
  • La poussière ;
  • Les animaux ;
  • Le pollen ;
  • Etc.

Une personne asthmatique aura beaucoup de difficulté à respirer en présence de ces allergènes et aura rapidement besoin d’une ou de plusieurs pompes pour éviter une obstruction des voies respiratoires.

Quels sont les symptômes d’une allergie démesurée ?

Divers signes et symptômes peuvent accompagner une réaction anaphylactique et permettre d’identifier le problème. Ils surviennent généralement dans les 3 premières minutes, et jusqu’à 4 heures après l’exposition à l’allergène.

Parmi les réactions :

  • urticaire, rougeur ou enflure ;
  • nausées, vomissements, diarrhée, anxiété ;
  • choc, détresse respiratoire et arrêt respiratoire.

L’auto-injecteur est un outil d’une importance capitale. Santinel offre plusieurs formations de secourisme comprenant l’utilisation de cette injection.

Qu’est-ce que l’auto-injecteur d’épinéphrine ?

Il y a deux dosages d’auto-injecteur d’épinéphrine. Pour adulte (0,30 mg) et pédiatrique (0,15 mg). Ce médicament sert à calmer les réactions allergiques intenses jusqu’à l’arrivée de la victime aux urgences.

Comment utiliser l’auto-injecteur ?

Toute personne souffrant de réactions allergiques sévères doit avoir 2 doses d’épinéphrine en sa possession. Dès que vous constatez que quelqu’un est en détresse et présente les symptômes énumérés plus haut, vous devez enclencher le protocole d’urgence.

  1. Donnez une première dose d’épinéphrine ;
  2. Composez le 9-1-1 ;
  3. Après 5 minutes, si les symptômes s’aggravent, donnez une 2e dose OU si les symptômes persistent, injectez la deuxième dose 10 minutes après la première ;
  4. Demandez dans combien de temps les secours arriveront et rendez-vous à l’urgence si c’est plus rapide. Toutefois, privilégiez l’ambulance. Même si les symptômes ont diminué, il se peut qu’ils réapparaissent durant le trajet ;
  5. Communiquez avec un parent ou une personne-ressource s’il s’agit d’un enfant.

En conclusion

Pour utiliser l’auto-injecteur, plusieurs facteurs doivent être pris en considération. Une formation complète sur le secourisme vous permettra d’acquérir les connaissances suivantes :

  • Comment administrer une dose ;
  • Combien d’injections sont requises ;
  • Quand utiliser l’auto-injecteur ;
  • Quoi faire après avoir injecté la dose ;
  • Où l’entreposer ;
  • Quoi faire si une dose est administrée accidentellement.

Soyez prévoyants, l’auto-injecteur peut littéralement sauver une vie !

Vous avez une question ou vous souhaitez en savoir plus sur nos services et nos formations?

Clavardez en ligne avec l’un de nos conseillers.