Attention, ça glisse!

Actualités | 21 décembre 2021

Attention, ça glisse!

Dans le meilleur des mondes, une chute de plain-pied n’occasionne rien de plus qu’une petite ecchymose et une grande frousse. Toutefois, quantité d’entre elles mènent à des consultations à l’urgence, voire des hospitalisations.

On divise les chutes en trois catégories : les chutes avec dénivellation (du haut d’un toit, du haut d’une échelle ou d’un escabeau…), les glissades et les trébuchements. En milieu de travail, si on les additionne, on rapporte chaque année au Canada environ 42 000 blessures liées à des chutes. Ces dernières représentent d’ailleurs 18% des indemnisations, ce qui n’est pas négligeable. On ne compte pas ici toutes les chutes bénignes qui auraient pu mal finir (ces fameux « oups! »)

Pourtant, comme les chutes de même niveau figurent parmi les risques les moins « impressionnants », ils sont très souvent banalisés. Gardons en tête deux considérations importantes :

  • Même si les chances de blessures graves liées aux chutes de même niveau sont limitées, de sorte que les prévenir pourrait ne pas figurer au sommet de votre liste de priorités, elles auront assurément un impact économique sur votre entreprise. Comment remplacerez-vous ce travailleur qui a une jambe dans le plâtre pour encore 4 semaines?
  • Prévenir des chutes de même niveau figure parmi les actions en santé-sécurité les plus faciles et les moins coûteuses.

Ainsi, si le temps que vous avez à allouer à la santé-sécurité est limité, ou si c’est votre budget qui retreint vos ambitions, vous pourriez songer à régler ce problème de seuil de porte inégal. Votre action, qui aura un impact tangible sur la sécurité à long terme de vos travailleurs, ne vous aura coûté que quelques heures.

10 gestes faciles pour prévenir les chutes de même niveau

Les chutes ne sont pas que le fruit du hasard. Vos lacets pourraient se dénouer n’importe quand, certes, mais quantité de risques peuvent être contrôlés par des efforts partagés entre les employés et les employeurs.

  1. Nettoyez et asséchez rapidement toute forme de liquide répandu sur le sol (déversement, résidus de neige fondue…). Asséchez aussi les planchers humides, tout aussi glissants.
  2. Si ce n’est pas possible de nettoyer rapidement cet écoulement d’huile au milieu de l’usine, identifiez clairement la zone de danger en attendant qu’on puisse l’assécher adéquatement.
  3. Balayez régulièrement les espaces de circulation (un trombone sur un plancher lisse peut faire bien des dégâts).
  4. Veillez à ce que les tapis et autres couvre-planchers ne se redressent pas.
  5. Dégagez et éclairez convenablement les aires de passage et de travail.
  6. Couvrez les fils et câbles qui courent sur le sol.
  7. Chaussez adéquatement les membres de vos équipes, en fonction des tâches qu’ils ont à effectuer et des lieux où ils travaillent.
  8. Gardez un œil sur les intempéries et prenez les mesures adéquates pour sécuriser vos aires extérieures (nos conseils ci-dessous).
  9. Encouragez vos travailleurs à adopter des habitudes de déplacement sécuritaires, comme éviter de tourner de manière « serrée » les coins de corridor ou rester immobile lorsqu’on consulte son téléphone.
  10. Réglez une bonne fois pour toutes ces petits dénivelés problématiques qui ont donné des sueurs froides à tous vos employés au moins une fois. Même si ces derniers s’y sont tous adaptés et n’y pensent plus, ce n’est pas le cas de vos visiteurs et de vos clients. Et vous ne voudriez surtout pas qu’il leur arrive malheur lorsque vous les accueillerez dans vos locaux!

Flocons? Redoublons de prudence.

Ce n’est pas sorcier : le sel de déglaçage et les autres abrasifs de la même famille seront vos meilleurs alliés pour rendre sécuritaires les aires de circulation extérieures. Avant d’examiner vos entrées, vos sorties d’urgence et vos aires de circulation extérieures pour choisir où en épandre, dégagez la neige qui s’y trouve, même s’il ne s’agit que d’une fine pellicule blanche. Ces quelques flocons à l’aspect innocent peuvent dissimuler de la glace noire, et vous serez content(e) de l’avoir détectée.

Évaluez aussi la pertinence d’installer une rampe de sécurité à des endroits spécialement glissants, comme le long d’un chemin incliné qui mène vers votre stationnement.

Enfin, l’hiver, les jours sont courts! Veillez à ce que l’éclairage extérieur soit adéquat afin que vos équipes voient où elles mettent les pieds en quittant leur lieu de travail le soir.

 

Vous avez une question ou vous souhaitez en savoir plus sur nos services et nos formations?

Clavardez en ligne avec l’un de nos conseillers.